L’avenir de l’IA dans le jeu vidéo

Comme vu précédemment (voir ici si ce n’est pas le cas), on sait que Microsoft cherche a développé une intelligence artificielle capable de joué à Minecraft d’elle-même. Pour que cela soit possible, il faut émuler la créativité chez une machine, et aussi lui offrir la capacité à apprendre absolument toute seule en fonction des situations qui lui sont proposée par le jeu. Cependant, il existe déjà des intelligences artificielles capable de faits de ce type (créativité, apprentissage, etc.). Regardons-en quelques-unes :

            En terme de créativité, je pense à l’IA nommée ANGELINA, de Micheal Cook, chercheur au « Imperial College London ». Cette Intelligence artificielle est capable de crée des jeux vidéo ! Rien que ça ! Celle-ci a été créé dans l’optique d’étudié comment les logiciels peuvent designer avec créativité. ANGELINA a été testé lors du « Lundun Dare 28 », compétition où divers créateurs disposent de deux jours afin de crée un jeu. Durant ces deux jours, ANGELINA a réussi a créé quelque chose de jouable. Pas spécialement beau ou bien, mais de jouable, ce qui est déjà une grande avancée. (Nommé To That Sect (A cette secte)) Micheal Cook a conçu son IA de sorte à ce qu’elle puisse sortir un jeu grâce à une « template » (une architecture type) lorsque l’on lui donne un thème. Il faut que ce dernier ne soit pas trop vague, par contre.

angelina game.png

Le jeu d’ANGELINA (Voir ici)

            Comme vous pouvez le voir, ANGELINA n’est pas aussi développée que l’on pourrait l’espéré, mais est un progrès extrêmement encourageant dans la recherche de stimulation de créativité chez la machine. Mais la créativité n’est pas la seule chose qui nous intéressera ici. Parlons de Deepmind, de Google, qui est une entreprise dans l’intelligence artificielle. Cette dernière a notamment conçu un programma, AlphaGo, ayant gagné des matchs de Go, un jeu réputé pour être l’un des plus compliqué à apprendre pour une IA, et ceci contre de très bons joueurs (un champion européen en 2015, puis l’un des meilleurs joueurs du monde en Mars 2016). Ce jeu de plateau ne semble plus être qu’un jeu d’enfant pour ce qui n’est qu’une machine crée par l’homme.

            Ce programme combine diverses techniques comme l’apprentissage automatique (brièvement, c’est l’analyse/la conception de méthode dans une machine pour résoudre certains problèmes complexes) et l’étude de graphe (parcourir les sommets de différent graphes de proche en proche en partant d’un sommet initial). Le tout combiné a de l’entrainement face à des joueurs humains et d’autres machines, afin d’acquérir de l’expérience. AlphaGo est devenu ainsi le 2e meilleur joueur de Go au monde ! Et DeepMind souhaite maintenant introduire l’intelligence artificielle dans le jeu vidéo StarCraft II de Blizzard, un grand jeu dans le milieu de l’e-sport. L’annonce a été faite lors de la Blizzcon 2016, ayant eu lieu en Novembre 2016. Cela pourrait, selon DeepMind, aider à résoudre des problèmes dans le monde réel. Le but de l’entreprise étant, « Résoudre l’intelligence pour faire du monde un endroit meilleur ».

scII.jpg

Starcraft II (source : geforce)

            Pouvons-nous dire qu’AlphaGo a surpassé l’homme dans le jeu de Go ? Eh bien je serais tenté de dire oui, même si ce programme n’est pas encore le meilleur joueur du monde, il réussit à en surpasser plus d’un dans des conditions normales. Cependant, ce n’est que dans le cadre d’un jeu de plateau, ce n’est pas dans un cas qui pourrait avoir de grave conséquence dans notre monde comme nous le présente certains blockbuster tout droit sorti d’Hollywood. Cependant, considérons l’existence d’ANGELINA et d’AlphaGo. L’une progresse en créativité, l’autre progresse dans l’univers du jeu compétitif. A l’avenir, des Intelligences artificielles plus avancée dans le domaine pourrait crée à notre place. Cela pourrait être effrayant, mais cela pourrait tout aussi être une bonne chose, puisque grâce à leur côté machine, les Intelligences artificielles pourraient calculer ce qui serait le mieux pour nous.

alpha go vs sedol.jpg

AlphaGO VS Lee Sedol au go (source : endgadget)

            Pouvons-nous donc répondre à la question « La machine peut-elle surpassé l’Homme ? ». Il semblerait que la réponse soit « Oui », inévitablement, cela est possible, et cela est en train de se produire dans le domaine du jeu de plateau avec AlphaGo. Cependant, il faut garder à l’esprit, notamment avec l’existence des IA faibles, que ces Intelligences artificielles restent la création de l’Homme, et que donc il peut encore les contrôler. La réponse concrète à cette question, car celle que je fourni n’est que théorique au final, est donc suspendu aux choix que feront les Hommes dans les avancés dans le domaine de l’intelligence artificielle : Veulent-ils que cela les surpassent ? Veulent-ils vraiment d’un monde où leur création leur est supérieur en tout point ? La réflexion sur les conséquences que cela peut amener ne sont pas du ressort du thème que j’ai abordé, qui est plus une étude de cas de l’utilisation de l’intelligence artificielle. Cela est plus du ressort philosophique, d’après moi, ou sociologique.


sources :


Allan Le Guern

Publicités
Publié dans: Jeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s