L’évolution robotique : des automates aux robots humanoïdes

leonardo-robot3

Le chevalier en armure de Léonard de Vinci

L’idée de conception d’un dispositif assez complexe comme le robot humanoïde date depuis longtemps. Les automates et la cybernétique sont à la base de la robotique humanoïde. Nous pouvons considérer que Léonard de Vinci est l’auteur du « père » des robots humanoïdes. Il a dessiné en 1495 un robot qui envisageait un chevalier en armure, capable de bouger mais qui ne pouvait pas se déplacer.

Plus tard, en 1950 « L’intelligence artificielle » prend naissance par le test de Turing qui a conduit à l’apparition de différents programmes intelligents (General Problem Solver, SHRDLU, etc.), des rovers (Lunokhod 1), des animats (le Robot serpent, Stickybot, etc.) et à partir des années ‘70 à l’apparition des vrais robots humanoïdes.

spreport_1401_02_01

Robot WABOT-1

 

Un premier robot humanoïde bipède a été créé par l’université de Waseda au Japon en 1973. Il s’agit de WABOT-1, un robot constitué de plastique et d’argent qui pouvait s’alimenter grâce aux panneaux solaires.

 

 

 

 

hondas-latest-asimo-will-open-bottles-in-europe_4

Robot ASIMO

En 2000 la firme japonaise Honda fabrique le robot humanoïde ASIMO apte de courir pendent 30 minutes (1,6 km/heure). Il a été perfectionné au cours des années et aujourd’hui il peut courir à une vitesse de 9 km/heure pendant 40 minutes, étant capable de changer sa trajectoire à tout moment. Il présente aussi des autres aptitudes comme : l’utilisation de tous ses doigts, la détection des mouvements, la reconnaissance d’un vissage, la compréhension de la parole humaine etc.  Il n’est pas encore commercialisé et son but est d’aider les personnes handicapées et/ou âgées.

 

sdr-3x

Robot SDR-3X

qrio

Robot SDR-4X

Sony se dépêche de développer ses robots humanoïdes aussi : SDR-3X (Sony Dream Robot) est son premier robot lancé en 2000 qui est capable de parler, de comprendre 6000 mots, de reconnaître 10 personnes, de marcher ou de monter un escalier, d’éviter des obstacles, etc. SDR-4X est une version améliorée de SDR-3X qui a été présentée en 2002.

 

 

8170238512_fd4f3c0c90_k

Robot NAO

Nao est un autre humanoïde très connu, d’origine française, créé en 2006 qui est à la fois programmable.  Ce robot est donc utilisé dans une grande variété des domaines comme : dans l’enseignement, dans différents laboratoires de recherche, comme étant un robot de compagnie ou un partenaire de jeu, etc. Il est commercialisé mais son gros problème est son autonomie faible (90 minutes).

 

A humanoid robot, HRP-4C, developed by Japan's Advanced Industrial Science and Technology (AIST) shows off her skills during the Digital Contents Expo in Tokyo on October 22, 2009. A monster-slaying bad breath blow gun, a rain-simulating "funbrella" and a navigation-aid helmet that steers users by pulling their ears: welcome to Japan's latest whacky inventions. These bizarre gadgets and more -- some of them useful, most of them fun -- went on display at the Digital Content Expo, a fair showcasing futuristic gaming, arts, medical and other technologies that opened on October 22. AFP PHOTO / Yoshikazu TSUNO (Photo credit should read YOSHIKAZU TSUNO/AFP/Getty Images)

Androïde HRP-4C

Le début de 2009, l’androïde HRP-4C, créé par l’Institut National de Sciences et Technologies Industrielles Avancées du Japon, a été présenté au public. Ce robot humanoïde de type gynoïde (apparence d’une femme) est assez ressemblant à une femme japonaise : sa taille est de 1,58m, son poids est de 43 kg, il est capable d’ouvrir sa bouche quand il parle et de plier ses yeux ainsi que de marcher.  HRP-4C est utilisé dans les présentations de mode.

 

sophia-650x378

Robot humanoïde Sophia

Quelques années après, l’apparence des androïdes est devenue nettement plus réaliste : une fluidité plus naturelle des mouvements, la présence des rides et des muscles artificiels qui aident les robots à exprimer leurs « émotions » ou « sensations », les lèvres prennent des formes spécifiques en fonction des sons, la susceptibilité d’apprendre ce qui font les autres personnes ou d’associer une émotion à une certaine expression etc. Un bon exemple de ce type d’androïde est le robot humanoïde ultra-réaliste Sophia créé par la société Hanson’s Robotics en 2016. Sophia se comporte exactement comme une personne réelle : elle parle volontairement, elle se souvient de chaque personne et de ses interactions avec les autres, elle veut devenir une personne comme les autres.


SOURCES :

https://sites.google.com/site/techno14ndba3e2gr4/3ci-2-recherche-de-solutions-techniques

http://www.scriptol.fr/robotique/robots-humanoides.php

http://www.futura-sciences.com/tech/dossiers/technologie-hrp-2-robot-humanoide-franco-japonais-688/page/2/

http://www.begeek.fr/sophia-robot-humanoide-fascinant-quinquietant-197526

http://www.experience-transmedia.com/histoire-robotique/

http://www.gotronic.fr/ins-histoire-de-la-robotique-49.htm

http://lasourisblanche.over-blog.com/article-12489572.html

http://www.wemag.fr/les-5-grandes-etapes-lhistoire-robotique/

http://www.intelligenceartificielle.fr/robotique_IA.php

https://news.vanderbilt.edu/vanderbiltmagazine/robot-evolution/

http://www.yomiuri.co.jp/adv/wol/dy/campus/spreport_1401_02.html

http://www.autoevolution.com/news/hondas-latest-asimo-will-open-bottles-in-europe-video-83958.html

http://www.ploix.com/9-humanoides.html

http://www.deletionscifi.org/episodes/episode-1/astro-boy-science-fictionality-and-japanese-robotics/

http://jpninfo.com/35001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marina Botnari

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s