La médecine en mutation


L’IA a déjà contribué à de nombreuses avancées dans la médecine, par exemple une application qu’on connait tous, les prothèses bioniques ou artificiels pour les patients amputés des jambes ou des bras, ces prothèses sont de très discrètes et capables de reproduire des mouvements à la perfection.

brain-controlled_prosthetic_arm_21

60% des objets connectés de demain seront dédiés à la santé selon Cécile Montreuil Médecin et entrepreneur, en effet La révolution du big data permet d’ouvrir énormément de portes à l’intelligence artificielle et ce développement est en train de se faire a une vitesse exponentielle, on l’a vu avec internet qui, il n’y a pas plus de 20 ans était réservé au militaires, aujourd’hui elle est banalisée et utilisées par le monde entier. L’implication de l’IA a la santé est d’autant plus importante en sachant que plus 30000 articles de médecine sont publiés chaque jour rien que dans le moteur de recherche Pub Med, un médecin ne peut évidemment pas tout retenir alors qu’une machine si Watson est capable de lire 60 millions de page texte a la seconde, Derrières ces prouesses technologiques des mégas algorithmes qui pour certains d’entre eux sont capable de se mettre à jour indépendamment de toute intervention humaine.

Ainsi l’intégration de l’intelligence artificielle au domaine biomédical développe une véritable médecine personnalisée plus proche du cas de chaque patient et de ce fait améliore sa prise en charge.

1.Robots chirurgicaux :

Ce qui est intéressant avec ces robots, c’est la précision et la finesse de leurs gestes qui nous permet d’en faire des assistants chirurgicales hors pairs dans les interventions chirurgicales lourdes et délicates, comme l’illustre le robot français d’assistance et de guidage « ROSA » installés dans 7 centres hospitaliers français , ou « da Vinci » installée récemment au CHU de Toulouse, il est constitués de 4 bras robotisés interactifs ,il permet de pallier les éventuels tremblements du chirurgien, de diminuer

1280px-cmglee_cambridge_science_festival_2015_da_vinci

le durée de l’opération, des douleurs post-opératoires et des risques d’infections pour le patients, commandé par un chirurgien à distance à l’aide d’une console ergonomique, « da Vinci » ne fait aucune manœuvre chirurgicale de manière autonome ce qui assure la sécurité du patient .

2.WATSON et DeepMind :

Watson et DeepMind sont de supers logiciels informatiques Conçus par les firme internationales IBM et GOOGLE développés dans les hôpitaux et centres de recherche américains, Watson est capable de retenir, apprendre, recueillir des milliers de données et crées des corrélations entre ces informations afin de les réutiliser pour résoudre des problèmes, et produire des réponses claires et dans la plupart des cas juste. Mais surtout WATSON permet de sauver des vies car c’est le seul moyen qu’on a de découvrir les effets secondaires graves d’un traitement. Son premier but est de soutenir les médecins et faciliter leur travail, ses résultats sont extraordinaire ,il a pu diagnostiquer une leucémie rare sur un patient au japon alors que les médecins étaient incapable de poser un diagnostic , il faut savoir que le taux de réussite d’un diagnostic d’un médecin est en moyenne de 47% alors que Watson tend vers les 100% , encore plus fascinant, Watson a pu desceller 6 molécules contre le cancer en 2 semaines alors qu’avant lui il fallait une année entière pour trouver une seule molécule , quant à DeepMind il vient en aide aux médecins dans le traitement contre le cancer du coup et de la tête en simplifiant considérablement le travail de la radiothérapie qui présente nombreux inconvénients, en effet, la radiothérapeute doit planifier les irradiations avec une extrême précision pour ne pas endommager un nerf ou un organe vital sain ce qui est extrêmement difficile, DeepMind permettrait de réduire considérablement le temps de planification de radiothérapie de tel cancers, le temps de segmentation serait  alors divisé par quatre.

3.Plateformes à simple utilisation :

Plus simple, et plus répandu, les applications smartphone, montres connectés et autres gadgets high-tech qui facilitent tantôt le travail des médecins mais aussi le quotidien des patients et de n’importe quel personne lambda, car en sachant combien d’heures de footing on a fait ou combien d’heures de sommeil on a dormi, il y a une vraie action curative qui se crée à travers ces objets connectés,

withings_pulse_o2_fitness_tracker

« Withings » montre connéctée

un exemple avec le diabète qui touche environ 400 millions de personnes dans le monde et 50% de plus prévu dans 20 ans, grâce à un objet qu’on a tous dans nos poches le fameux smartphone nous pouvons vérifier notre taux de glycémie dans le sang et ainsi régler la pompe à insuline en conséquent par une simple application parmi les centaines disponible en téléchargement, ou encore mieux, si on a la chance de se procurer la dernière nouveauté de Google une lentille qui se met sur l’œil et permet de mettre en relation la pompe à insuline et le smartphone ainsi le patient n’a rien à faire tout communique en temps réel et le taux de glycémie se régule automatiquement en cas d’hypo/hyperglycémie.

 Une autre lentille celle-ci développée par une entreprise française « DreamUp Vision » arrive à diagnostiquer n’importe quelle maladie a l’aide de photographie de l’œil et en comparant cette photographie avec une base de données d’images préalablement enregistrées.

Eye in an high tech environment

lentille « DreamUp Vision »

 4.le nez artificiel :

 Capable de détecter certains cancers comme le cancer de l’estomac, du poumon ou du colon à partir de l’haleine du patient qui dégage des molécules spécifiques chez ce dernier si celui-ci commence à développer des cellules précancéreuses, ce test est fiable a 73% et présente l’avantage d’être peu couteux.

4712447_nez-artificiel-cs6_1000x625

NEZ Artificiel pour repérer les tumeurs

 

Cependant le corps médical et l’opinion public reste méfiant vis-à-vis de ces nouveaux outils informatiques et de la fiabilité qu’ils présentent, l’intelligence artificielle a réussi à faire des progrès majeurs, néanmoins son évolution est ralentie par la règlementation juridique sur la protection des données, et le respect de l’éthique.


Sources :

https://www.youtube.com/watch?v=-H0Bx4qroi4

http://www.zeblogsante.com/medecins-patients-et-machines

https://www.youtube.com/watch?v=-ZBxP9JA3Ek

https://www.youtube.com/watch?v=qyVgWhDZ3TQ

http://www.rtl.fr/actu/environnement/un-nez-electronique-pour-detecter-le-cancer-7777366622

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/07/05/32001-20160705ARTFIG00307-l-intelligence-artificielle-nouvelle-frontiere-de-la-sante.php

http://www.planetesante.ch/Magazine/Actualites-et-recherche/Technologie/Intelligence-artificielle-la-medecine-en-mutation

https://veilleprosp.wordpress.com/2016/10/17/lintelligence-artificielle-remplace-t-elle-votre-medecin/

https://www.france-science.org/Comment-l-intelligence.html

http://www.e-sante.be/e-docteur-intelligence-artificielle-service-votre-sante/blog/1102

https://humanoides.fr/rosa-le-robot-chirurgien-made-in-france/

http://www.pressreader.com/france/le-figaro/20160706/282123520831377

http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/04/IA.jpg

http://s1.lprs1.fr/images/2015/04/21/4712447_nez-artificiel-cs6_1000x625.jpg


Baiche Sara.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s