L’intelligence artificielle peut-elle être créative ?

Le Deep Learning a révolutionné l’intelligence artificielle en lui donnant les moyens de pouvoir comprendre et acquérir les concepts complexes du monde réel. Les machines sont alors capables de découvrir par elles-mêmes et reconnaitre des sons, des paroles, des images etc. D’autre part certains grands acteurs de l’intelligence artificielle tels que Google alimentent cette incessante frénésie autour du Deep Learning en souhaitant inverser le processus : le machine ne doit plus seulement traiter et reconnaitre des données, elle doit en créer !

En effet, que ce soit pour des illustrations, des musiques ou même des scénarios de film, l’intelligence est désormais prête à nous apporter sa touche artistique. Toujours grâce au Deep Learning, des machines relèvent les caractéristiques de peintures ou de musiques et sont ensuite à même de les utiliser comme « bon leur semble » afin de créer leurs propres œuvres d’art.

Mais alors, peut-on parler de créativité pour une intelligence artificielle ?

Selon le CNRTL, la créativité serait la « capacité de découvrir une solution nouvelle, originale, à un problème donné ». Dans cette moindre mesure, on pourrait dire que certains systèmes tels que votre GPS qui vous propose plusieurs itinéraires pour aller au bureau sont déjà doués de cette créativité. Cependant la créativité à proprement dit ne peut se limiter qu’à un aspect technique qui permet de trouver des solutions, même « originales », à un problème. Toujours en accord avec le CNRTL, la créativité est aussi « la capacité, le pouvoir qu’a un individu de créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau ». En effet, la créativité fait aussi appel à une imagination et à un sens artistique propre à l’Homme, elle représente son essence même. C’est donc sur cet aspect artistique que l’on se demande si la machine peut faire preuve de créativité.

Appuyons-nous alors sur ces exemples pour en juger et voyons de quoi est capable l’intelligence artificielle en termes de création !


Deep Dream

Google ayant entrainé ses machines sur des millions d’images, elles sont désormais capables de les classer. Grâce au Deep Learning (et aux réseaux de neurones), elles ont appris à quoi correspondait telle forme ou tel contour avec un angle particulier et telle couleur…

Ainsi la filiale DeepMind a développé son programme « créatif » de vision par ordinateur : Deep Dream (littéralement « Rêve profond » car on associe ses rendus aux « rêves » d’une machine). Le programme permet de faire apparaitre des éléments souvent farfelus dans une image à l’origine banale donnant alors lieu à des œuvres psychédéliques. Clairement, Deep Dream analyse l’image et identifie moindre les formes qui la composent grâce à son apprentissage. A partir celles-ci, il va « exagérer les traits », en faire ressortir d’autres formes, si excessivement que la forme originale n’aura aucune similarité avec le rendu final. On demande à la machine de voir quelque chose (grâce à ce qu’elle a appris auparavant) même là où il n’y rien. C’est semblable à ce que nous faisons quand on s’amuse à trouver des formes dans les nuages. Et tandis que l’Homme imagine de simples formes, voici ce que Deep Dream trouve dans les nuages :

skyarrow

Transformation d’une photo par DeepDream – Wikipedia.org

Ces surinterprétations conduisent ici à la représentation d’animaux monstrueux et souvent inquiétants.

Voici un autre exemple de transformation via Deep Dream :

Ici, en plus des nombreuses chimères, l’intelligence artificielle introduit des semblants de véhicules ainsi que de multiples constructions aux allures de palais dans l’image.

Ainsi, à l’instar des peintres surréalistes du XXème siècle, l’intelligence artificielle prouve qu’elle est capable de créer des œuvres picturales absurdes et dénuées de tout sens.


Mais peut-elle créer une image sensée et utile ?

Le Deep Learning permet de créer des modèles génératifs. Après avoir passé en revue de nombreuses images représentant un même concept ou objet, une intelligence est capable de reproduire en image un nouvel objet de ce même type. L’exemple du modèle génératif de chambre à coucher illustre très bien cette idée. En effet, un algorithme de Deep Learning disponible sur internet permet de créer des chambres à coucher. De quoi vous donner des idées pour votre prochain chez-vous !

En paramétrant le logiciel, on peut lui faire « oublier » le concept de fenêtre et il génèrera ainsi des chambres sans fenêtre.

lsun_bedrooms_five_epoch_samples

Images de chambres à coucher selon une IA – github.com/Newmu/dcgan_code

Cette même intelligence artificielle peut créer des pochettes d’albums à partir de ce qu’elle a pu analyser auparavant :

albums_128px

Pochettes d’album créées par une IA – github.com/Newmu/dcgan_code


Ordinateur, monte le son !

La créativité de l’intelligence artificielle ne s’arrête pas seulement à l’image. Elle se tourne également vers la musique !

En juin dernier, Google montrait les premiers pas de son projet Magenta. Aussitôt lancé, il faisait déjà beaucoup parlé de lui. La firme de Moutain View avait dévoilé un extrait musical créé de toute pièce par son intelligence artificielle :

Certes, le résultat n’est aussi bluffant que ceux des modèles génératifs d’images, néanmoins ce fut une première avancée notable pour un projet si jeune.

Tandis que la grande firme américaine humilie tout le monde sur tous les terrains avec son intelligence artificielle, elle s’est faite cette fois-ci dépassé par son concurrent nippon. Le laboratoire de recherche informatique de Sony (CSL) à Paris a dévoilé en septembre Flow Machines. Cette nouvelle intelligence artificielle est une « artiste » qui se montre beaucoup plus inventive et performante que celle de Google.

Sony a publié une musique intitulée Daddy’s Car et reprenant le style des Beatles créée en quasi-totalité* par Flow Machines :

*Il a suffi à un compositeur d’inventer des paroles et d’arranger la musique pour obtenir ce résultat.

Encore une fois, le Deep Learning a joué un rôle primordial dans le développement de cette musique puisqu’il a permis à l’intelligence artificielle d’analyser des partitions des Beatles et de les prendre pour exemple.

Sony envisage même très prochainement de sortir un nouvel album « artificiel », dont l’intégralité des musiques seront créées par Flow Machines.


« Y a quoi à la télé ce soir ? »

Préparez-vous, car dans un futur proche, vous trouverez peut-être au programme un film réalisé par une intelligence artificielle !

Un scénariste et un chercheur ont mis au point Benjamin, l’intelligence artificielle scénariste. Nourri de dizaines de scénarios de films, elle a détecté les récurrences de ces-derniers et s’en ait servi pour créer son propre film intitulé Sunspring. Le scénario de ce court-métrage a été réellement joué par des acteurs. On peut voir le résultat juste ici :

On remarque que c’est l’incohérence et l’absurdité qui règnent dans ce film. Pourtant, il est annoncé comme un court-métrage de science-fiction, ce qui lui laisse une grande marge de liberté. On ne retrouve néanmoins aucun sens ni aucune logique particulière tant dans les répliques que dans les mises en scènes. En effet, au début du film, le protagoniste dit « Dans un futur où règne le chômage de masse, les jeunes gens sont forcés de vendre du sang », ce à quoi l’autre personnage répond « Tu devrais voir le garçon et te taire. Je suis celle qui était censée avoir 100 ans ».

Un résultat encore une fois expérimental et dénué de sens qui ne nous laisse toutefois pas indifférent.


Finalement, peut-on dire qu’une intelligence artificielle est créative ?

Quelles que soient les œuvres créées par les différentes machines, leurs fonctionnements et leurs résultats sont très semblables. Les intelligences artificielles s’alimentent de multiples exemples afin de créer leurs productions. Elles se basent donc sur des éléments déjà existants pour produire, alors peut-on parler de créativité ?

On aurait tendance à répondre non mais le comportement de l’Homme est souvent similaire : on cherche notre inspiration dans des œuvres existantes et dans le monde qui nous entoure.

Cependant, nous sommes capables contrairement aux machines de réaliser des œuvres sensées car nous comprenons au sens propre du terme ce qui nous entoure. A contrario, certaines productions d’intelligences artificielles actuelles laissent penser que leur créativité ne se résume qu’à une sorte de hasard et d’un vulgaire résumé mathématisé d’œuvres déjà existantes.

En effet, même si les méthodes d’apprentissage actuelles sont très avancées, l’inventivité des intelligences artificielles actuelles n’en restent pas moins limitée. Grossièrement, on peut dire qu’elles synthétisent des œuvres comme lorsqu’on calcule une moyenne.  En un mot, une intelligence artificielle peut exceller dans l’imitation générale mais pas dans la créativité à proprement dit.

Ainsi, l’intelligence artificielle n’est créative que dans une très moindre mesure :

  • Premièrement à cause de son incapacité à donner un sens à ses œuvres. Ce qui donne lieu à des résultats qui auraient pu aussi bien être ceux d’une suite de calculs arbitraires.
  • Deuxièmement, en raison de son processus d’abstraction beaucoup trop grossier pour des concepts parfois très complexes.
  • Et surtout, à cause de son incapacité à générer quelque chose sans puiser directement et immédiatement ses ressources dans des œuvres existantes. La machine ne s’inspire pas comme le fait l’Homme, on devrait plutôt parler d’une copie globale.

Il reste donc un grand pas à faire pour les machines, c’est celui de l’intelligence artificielle forte. Si ce modèle d’intelligence est un jour réalisé, la machine sera enfin réellement inventive et créative !


Sources :
http://www.cnrtl.fr/lexicographie/créativité
https://fr.wikipedia.org/wiki/DeepDream
https://deepdreamgenerator.com/
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/07/09/on-a-teste-pour-vous-deep-dream-la-machine-a-reves-psychedeliques-de-google_4675562_4408996.html
https://sciencetonnante.wordpress.com/2016/04/08/le-deep-learning/
https://github.com/Newmu/dcgan_code
http://www.presse-citron.net/projet-magenta-lintelligence-artificielle-de-google-cree-sa-premiere-musique/
http://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-projet-magenta-google-veut-creer-iartiste-62901/
http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/26/une-intelligence-artificielle-a-cree-un-nouveau-morceau-des-be/
http://www.flow-machines.com/ai-makes-pop-music/
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/06/10/une-intelligence-artificielle-ecrit-le-scenario-d-un-court-metrage_4947819_4408996.html
https://humanoides.fr/intelligence-artificielle-scenario-film/

Nicolas Jorif

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s